Road Show TheFork : 3ème étape à Bordeaux !

5 octobre 2021
Bordeaux

Le 13 septembre, TheFork a fait escale au Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) dans la continuité de son « Road Show » sur la transition digitale et l’écoresponsabilité dans la restauration. Un after-work qui a rassemblé une trentaine de professionnels, où il était question de bonnes pratiques locales et prises de conscience sur ces sujets d’avenir.

« Nos meilleurs ambassadeurs restent les restaurateurs ! Dès que l’on peut se rapprocher, travailler avec eux, et faire que Bordeaux brille dans des restaurants remplis, nous en sommes ravis. Les deux thèmes de ce Road Show sont au cœur de nos débats aujourd’hui. La digitalisation, bien sûr, dans la restauration, le vin, ou d’autres secteurs d’activités, est un accélérateur, mais il faut avancer car tout va très vite. Et côté écoresponsabilité, nous avons entamé dès 2020 la stratégie “Bordeaux, cultivons demain”, qui vise, notamment à atteindre la neutralité carbone en 2050 et valoriser 75 % des déchets », explique en préambule Christophe Chateau, directeur de la communication du CIVB à Bordeaux (13), qui accueillait la 3ème étape du Road Show TheFork. Dans la même philosophie, les deux adjointes au maire de Bordeaux, Nadia Saadi, chargée de l'accompagnement des mutations économiques, et Sandrine Jacotot, chargée des commerces, des marchés et des animations, ont donné quelques chiffres sur la digitalisation à Bordeaux : « À peine 28 % des commerçants de la ville étaient digitalisés avant le Covid, ils sont 47 % après cette période. Le digital a permis d’aider beaucoup d’entre-eux, et de rester en lien avec leurs clients ! » D’ailleurs, Christophe Chateau en profite pour évoquer le lancement de « Bordeaux Local » pendant le premier confinement, un mouvement qui a permis de valoriser les vins et les produits localement !


Fidéliser la clientèle, et motiver les équipes

En 2021, la reprise du secteur a été, sans surprise, plus forte qu’en 2020, « même si 2 cibles manquent encore : les touristes internationaux (30% en 2019, contre 12% en 2021 soit quasiment 3 fois moins) et la clientèle d’affaires », précise Damien Rodière, Directeur Général TheFork Europe de l’Ouest. 

Premier constat : les Français réservent plus longtemps à l’avance ; chez TheFork, l’anticipation médiane est passée de 6,4h à 10h. « Les réservations sont en hausse, dorénavant, les clients prennent le soin de réserver avant d’aller au restaurant », dit Jacques-Henry Mesnard, sales manager TheFork à Bordeaux. L’Aquitaine, grâce à sa position en bord de mer, tire son épingle du jeu avec ses 500 restaurants référencés. Deuxième constat : un ticket moyen plus élevé. Parmi les autres sujets évoqués : l’écoresponsabilité, deuxième thème central du « Road Show » TheFork. Élise Baron, co-fondatrice du label FiG, indique que les restaurants labellisés qui investissent « 5 euros dans la lutte contre le gaspillage alimentaire permettent de générer 7 euros. En faisant le choix des produits de saison, et de réduire les produits carnés, les restaurateurs peuvent faire des économies pour réinvestir sur d’autres actions plus coûteuses (produits bio, locaux ou des consignes pour la vente à emporter...). » Quel est le retour terrain ? Selon un sondage réalisé par FiG, 90% des utilisateurs TheFork cherchent un restaurant écoresponsable. 65% sont prêts à payer plus cher. « C’est donc un levier pour fidéliser la clientèle actuelle et capter de nouveaux clients, insiste Élise Baron.
Autre enjeu : ça permet de motiver les équipes autour d’un projet qui a du sens. »


Témoignages 

BicyCompost, la start-up bordelaise qui collecte à vélo les biodéchets des CHR 

« Les biodéchets finissent à l’incinérateur et polluent notre atmosphère. Pour lutter contre cette pollution, nous avons créé la start-up BicyCompost, qui collecte à vélo les biodéchets des professionnels bordelais pour les transformer en compost local 100% naturel. Le compost est donné aux espaces verts de la ville pour remplacer les engrais chimiques. Lancée en octobre 2020, la startup a déjà sauvé 3.286 kg d’épluchures de l’incinérateur » - Pacome Becerro, cofondateur.


Un restaurant zéro-déchet

« En tant que client qui est aussi dans cette démarche écoresponsable, et qui fasse attention à avoir le minimum de déchets, à acheter du local, à utiliser dans le restaurant des pailles en inox, des serviettes en tissu ; c’est dans tout son ensemble que le restaurant est zéro-déchet ! » - Camille Descan, restauratrice à L’Abeille Gourmande à Bordeaux.

Des produits d’hygiène plus responsables 

« Au début, il y a une trentaine d’années, quand les premiers produits d’hygiène sont arrivés sur le marché, ils pouvaient être déceptifs. Parce que nous avions supprimé les ingrédients qui étaient écotoxiques pour l’environnement et pour l’eau. Aujourd’hui, nous sommes capables de confectionner des formules avec une efficacité identique ! » - Joséphine Copigneaux, responsable marketing chez Werner & Metz.

Travailler de manière écologique 

« Nous travaillons de la même manière que nous vivons. Il est important de travailler de manière écologique et responsable ! » - Stéphane Vaillant, restaurateur Les Vaillant à Bordeaux.

Un site de réservation comme outil de choix

« Le site de réservation est un outil que tout le monde utilise. Il est très important car il aide à repérer le restaurant, à avoir des avis et surtout à choisir le type de restaurant où on veut aller ! » - Davide De Maria, restaurateur à Osteria Da Luigi à Bordeaux.

TheFork, c’est : 

  • + de 80 000 restaurants
  • 22 pays
  • 20 millions d’avis
  • 29 millions de visites par mois
  • 22 millions de téléchargements
     

Retour en images sur l'évènement : 

 

Christophe Chateau, directeur de la communication du CIVB
Christophe Chateau, Directeur de la communication du CIVB
Les restaurateurs Camille Descan, L’Abeille Gourmande à Bordeaux, et Stéphane Vaillant, Les Vaillant à Bordeaux
Les restaurateurs Camille Descan, L’Abeille Gourmande à Bordeaux, et Stéphane Vaillant, Les Vaillant à Bordeaux
Joséphine Copigneaux, responsable marketing chez Werner & Metz
Joséphine Copigneaux, Responsable Marketing chez Werner & Metz
Le restaurateur Davide De Maria, Osteria Da Luigi à Bordeaux
Le restaurateur Davide De Maria, Osteria Da Luigi à Bordeaux

 

Sandrine Jacotot, adjointe au maire chargée des commerces, des marchés et des animations
Sandrine Jacotot, Adjointe au Maire, Chargée des commerces, des marchés et des animations
Nadia Saadi, adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'accompagnement des mutations économiques
Nadia Saadi, Adjointe au Maire de Bordeaux en charge de l'accompagnement des mutations économiques
Élise Baron, cofondatrice du label FiG
Élise Baron, co-fondatrice du label FiG

 

Découvrez TheFork Manager

Obtenez plus de visibilité en ligne

Augmentez votre taux d'occupation

Luttez contre les no-shows

Faites appel aux experts du secteur