Tendances food 2021

19 janvier 2021
Tendances food 2021

 

Les conséquences de l’année 2020 sur le secteur de l'hôtellerie-restauration sont sans doute les plus dramatiques qu'a connues la profession. Comment appréhender l’année qui arrive dans un contexte aussi incertain ? TheFork recense pour vous les grandes tendances de la profession en 2021.

 

Les français sont passés aux fourneaux en 2020. La crise sanitaire a profondément modifié le rapport des français à leur alimentation. Pour autant, aller au restaurant a manqué à 85% des utilisateurs de TheFork ayant répondu à notre enquête, devant le fait d’aller voir des amis ou de la famille. Aussi, seulement 11% des répondants en télétravail disent vouloir continuer à préparer leur déjeuner en 2021 tandis que 25% retourneront au restaurant dès que cela sera possible. Alors, comment les restaurateurs vont-ils s'adapter en 2021 ? 

Si 2020 a été une année blanche, en 2021, les choses vont bouger, les modes de consommation évoluer et les restaurateurs s’adapter.

 

Bousculer les codes de la restauration classique

 

Pour générer de nouveaux revenus, les restaurateurs n’ont cessé de se réinventer au cours des derniers mois. Les clients n’étant plus en mesure d’aller physiquement au restaurant, ce sont les restaurants qui vont désormais à eux.

Si la livraison et la vente à emporter ont connu leur apogée en permettant à 75% des restaurateurs interrogés par TheFork de rester en contact avec leur clientèle, des alternatives inattendues ont émergé et sont vouées à s’intensifier en 2021. 

Un repas gastronomique à la maison ? Votre restaurant préféré transformé en traiteur ? Un panier garni de produits soigneusement sélectionnés par un chef dont on apprécie la cuisine ? Un kit prêt à être cuisiné comme au restaurant ? C’est désormais possible. Du restaurant de quartier aux étoilés, tous s’adapteront en 2021. Certains vont même encore plus loin, en créant des produits dérivés de leur marque pour orner les étagères des cuisines des particuliers. 

Côté entreprises, la tendance en 2021 sera de faire appel à des restaurateurs qui transformeront leur établissement en cantine d’entreprise le temps du déjeuner. Il y en a actuellement 15 en France et cette tendance va s’accélérer tout au long de l’année. 

 

Digitaliser : de la relation client jusqu’au lieu de vente

 

Les mesures sanitaires exigent une distanciation sociale sans précédent. La digitalisation est, à ce jour, le moyen le plus efficace pour faire respecter ces mesures. Ainsi, 64% des restaurateurs interrogés par TheFork estiment que les outils digitaux les ont aidés durant la crise sanitaire et 87% d’entre eux disent vouloir continuer à s’en servir une fois les restrictions sanitaires levées. 

Voici donc venu le temps du sans contact : du QR code pour consulter le menu au paiement sans contact en passant par les bornes libre service, la digitalisation s’installera à tous les niveaux et pourrait même s’introduire dans les cuisines pour permettre plus de fluidité dans ses échanges avec la salle. 

Côté utilisateurs, 88% des interrogés par TheFork consultent le menu en ligne avant de choisir un restaurant. Il sera donc plus important que jamais en 2021 d’avoir un site internet à jour et de multiplier les canaux de communication (plateformes de livraison, vente en ligne, réseaux sociaux). Aussi, il sera de rigueur de communiquer sur le respect des règles sanitaires dans votre établissement lorsqu’on sait que 43% des répondants vérifieront leur mise en œuvre avant toute opération de réservation et 40% privilégieront les terrasses.

 

Responsabiliser : Pour une alimentation écologique, transparente et végétale

 

Le confinement nous a tous responsabilisés davantage vis-à-vis des enjeux environnementaux et de l’impact de notre alimentation sur la planète. 

Côté restaurateurs, 63% sont plus sensibles depuis la crise au gaspillage alimentaire, 55% sont plus attentifs à l’origine des produits qu’ils achètent et 15% ont décidé de changer de fournisseur, privilégiant désormais des solutions plus éco-responsables. 

Lutter contre le gaspillage alimentaire, limiter le recours au plastique par l’utilisation d’emballages jetables et de matériaux innovants font désormais partie des préoccupations des restaurateurs et devraient s’intensifier dans les mois et années à venir. 

Le végétarisme et le véganisme sont aussi des tendances qui s’installeront durablement en 2021. Nous sommes de plus en plus conscients de l’impact de la consommation de viande sur notre empreinte carbone. Ainsi, 2021 met au défi les restaurateurs de proposer des assiettes aussi végétales que gourmandes. 

Enfin, plus de 70% des utilisateurs de TheFork interrogés disent porter une attention particulière à l’origine des produits qu’ils consomment. Valoriser le choix des fournisseurs, la sélection de matières premières de qualité, durables et diététiques et le travail des producteurs auprès des consommateurs feront partie des préoccupations premières des restaurateurs en 2021.

L’éco-responsabilité, aussi bien des clients que des restaurateurs, constituera l’un des engagements majeurs de cette nouvelle année. Le label FIG œuvre en ce sens depuis plus d’un an en permettant aux restaurateurs soucieux de diminuer leur empreinte écologique de bénéficier d’un label identifiable sur la plateforme de réservation TheFork. Lorsque l’on sait que 90% des utilisateurs de TheFork favorisent les restaurants soucieux de l’environnement et 65% sont prêts à payer plus cher pour un repas éco-responsable, il semble aujourd’hui essentiel que chacun s’adapte pour, ensemble, être chaque jour un peu plus responsable de notre environnement. 




 

Découvrez TheFork Manager

Obtenez plus de visibilité en ligne

Augmentez votre taux d'occupation

Luttez contre les no-shows

Faites appel aux experts du secteur