TheFork AWARDS 2021 : Discussion avec Stanislas Leblanc, Organisateur de l'événement en France

21 septembre 2021
Awards 2021 - Interview Stanislas Leblanc

Cette année, c’est le grand retour des TheFork Awards, le premier prix food grand public révélateur de talents entièrement digital créé par TheFork. Pour cette seconde édition, sept trophées seront remis à une sélection de restaurants parrainés ou marrainés par des chef.fe.s multi-étoilés. Les Awards s’inscrivent aussi comme étant un soutien aux acteurs de la profession marquée par la crise sanitaire. Le grand public a jusqu’au 18 octobre pour se rendre dans une sélection de restaurants à travers la France et voter pour son établissement préféré avant la cérémonie de remise des Awards qui aura lieu cette année à Marseille le 22 novembre. On en a discuté avec celui qui pilote l'événement...

 

Bonjour Stanislas Leblanc, vous êtes Directeur des relations extérieures chez TheFork et organisateur en France des “TheFork Awards”, le premier prix 100% digital décerné par le grand public. Pourriez-vous nous expliquer en quoi cela consiste ?

Au départ, les TheFork Awards, c'est surtout une ambition. Il s’agit de révéler le dynamisme d’une profession, la restauration, et de faire découvrir une nouvelle génération de jeunes chefs qui ont ouvert leurs restaurants récemment. Les TheFork Awards c’est aussi une promesse : distinguer, honorer, mettre sous les projecteurs de jeunes adresses qui sont pour la plupart méconnues des grands et principaux guides gastronomiques et totalement inconnues du grand public sur le plan national. 


 

Qu’est-ce qui, selon vous, différencie les TheFork Awards des autres guides gastronomiques ? 

C’est la méthode qui change, c’est une méthode tout à fait unique. C’est le premier prix food 100% digital décerné par le grand public. Tous les lauréats (48 en 2021) sont sélectionnés par des grands chef.fe.s étoilés. Ils sont 45 parrains et marraines cette année à nous avoir confié le nom de leur filleul. La différence avec les autres prix et guides c’est que l’on part de cette sélection de nommés et, in fine, c’est le public qui vote pour son restaurant préféré. 

La sélection 2021 est déjà en ligne sur le site des Awards depuis le 9 septembre dernier et chaque personne peut découvrir la sélection 2021 et se rendre pendant plusieurs semaines dans les restaurants sélectionnés par les grands chefs et voter. On va clôturer les votes le 18 octobre, il reste donc plus de 30 jours pour se rendre chez ces grands de demain ! 

Le 22 novembre on remettra sept TheFork Awards qui auront comptabilisé le plus de votes. Parmi les sept prix, on compte un prix spécial pour les jeunes femmes cheffes 2021, un prix spécial pour la ville de Marseille (puisque la cérémonie se déroulera à Marseille) et, à l’image de l’édition précédente de 2019, nous allons distinguer 5 établissements, répartis dans toutes les régions de France. 



 

Pourriez-vous nous en dire plus sur les chef.fe.s parrains et marraines, doivent-ils nécessairement être étoilés ? Quels liens entretiennent-ils avec les restaurants qu’ils choisissent de parrainer ?

Cette année nous comptons 45 chefs parrains et marraines. La quasi-totalité de ces grands jurés sont étoilés et plus qu’étoilés. Je peux par exemple citer Guy Savoy, Yannick Alléno, Pierre Gagnaire, Marc Veyrat, Glenn Viel, Anne-Sophie Pic, Coline Faulquier… on a un jury extraordinaire même si, in fine, le jury c’est le grand public qui sera amené à voter pour les 48 restaurants coups de coeur de ces grands parrains et marraines. Le lien entre les grands chef.fe.s et leurs lauréats c’est que ces jeunes talents ont été formés à un moment ou à un autre chez leur mentor. 


 

Quel est le type de restaurant parrainé ? Tous les restaurants peuvent-ils entrer dans la compétition à condition d’avoir été parrainés ? 

Le premier critère est qu’en effet il faut être parrainé ou marrainé. Le second critère c’est qu’il faut que le restaurant ait ouvert il y a moins de trois ans. On est dans la découverte de restaurants qui sont encore sous les radars, qui ont ouvert très récemment. En dehors de cela, toutes les cuisines et tous les talents peuvent s’exprimer. Il n’y a pas de réserve sur l’identification et la qualification du nommé. 


 

Y a t-il un fil rouge, une thématique pour cette édition 2021 ? La gastronomie durable et l’éco-responsabilité sont des sujets qui vous tiennent à cœur chez TheFork… cela se reflète-t-il d’une façon ou d’une autre dans cette édition des Awards ? 

En se rendant sur le site internet des Awards, on s’aperçoit que la sélection des nommés, les coups de cœur des chefs parrains et marraines 2021, ont des valeurs très proches de celles que nous partageons chez TheFork : valorisation de la cuisine végétale, approvisionnement en circuits courts… C’est une nouvelle génération qui a intégré dans ses savoir-faire, ces valeurs importantes de la restauration de demain. 


 

Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur le prix spécial “ Jeune femme Cheffe” de Elle à Table ? Pourquoi avoir voulu créer un prix à part entière pour récompenser les femmes cheffes ? 

On poursuit cette année ce coup de projecteur sur une femme cheffe en partenariat avec Elle à Table tout d’abord car on attache beaucoup d’importance à la parité. D’autre part, on trouvait que les femmes n’étaient pas vraiment mises en valeur dans la restauration ni en surbrillance dans les autres prix. Nous, dans notre programme, on a souhaité dès le départ associer les femmes, les intégrer et les sortir de l’ombre. Ce sont des discussions qu’on a menées avec Elle à Table et on a aussi à nos côtés la complicité de personnalités telles que Vérane Frédiani qui insuffle le projet et nous donne cette impulsion d’aller chercher ces talents féminins qu’on ne voit pas beaucoup par ailleurs. 


 

Cette seconde édition aura lieu à Marseille fin novembre, pourquoi avoir choisi la cité phocéenne pour accueillir ce prix ? 

TheFork est présent dans une vingtaine de pays, 29 millions de personnes viennent s’inspirer et réserver en ligne pour un déjeuner ou un dîner dans 80 000 restaurants partenaires. En tant que plateforme numérique, nous sommes aussi un observatoire des comportements et des usages. Nous nous sommes aperçus qu’effectivement Marseille est une ville en plein renouveau sur le plan gastronomique et qui accueille aujourd’hui beaucoup plus de clients et de consommateurs dans la restauration qu’hier. Il y a une vraie dynamique, une vraie énergie avec une scène qui révèle beaucoup de nouveautés et d’ouvertures de restaurants. Il y a deux ans, lors de la création des TheFork Awards, nous avions déjà pensé à délocaliser la remise des prix sur d’autres territoires. Marseille s’est révélé être un acteur incontournable dans l’actualité de la gastronomie et l’Office du Tourisme de Marseille nous accompagne avec beaucoup d’avantages, d’atouts et d’énergie dans ce projet. 

 

Découvrez TheFork Manager

Obtenez plus de visibilité en ligne

Augmentez votre taux d'occupation

Luttez contre les no-shows

Faites appel aux experts du secteur