Cher partenaire,

Vous trouverez ci-dessous la liste des candidats ayant émis le désir de participer au Conseil des restaurateurs partenaires de LaFourchette 2015 ainsi que leur descriptif / leurs motivations.
Après avoir sélectionné vos 7 candidats favoris, notez leur numéro et rendez-vous sur l’email que vous venez de recevoir pour voter.
—————

1. Sylvain Albert – LE TASTEMONDE (75008 PARIS)
«Soucieux de l’évolution de notre métier, des nouveaux modes de consommation de notre clientèle via La Fourchette, il s’agit de rester groupés ensemble pour faire valoir nos diverses problématiques et faire en sorte de ne plus rogner plus encore sur nos marges, notre métier, notre passion, notre gagne pain qui ne gagne plus. Avancer et non reculer.»

2. Chaouki Asfouri – o jasmin (34980 saint gély du fesc)
«parce que la restauration est ma passion, je saurai représenter tous les restaurateurs en créant une vraie synergie entre La Fourchette, les clients, et les restaurateurs. Pour que tous soient gagnants nous devons proposer des solutions innovantes et avant-gardistes. Alors bougeons nous et boostons notre business !!! votez pour moi ! Vous ne le regretterez pas !!!»

3. Jean sebastien Sidolle – Le vintage (Avignon 84000)
«Car je serai avoir un regard jeune,avec un esprit dynamique et non conformiste
Je n ai aucun préjugé et je m investi à fond dans mon métier que j’aime
Je serai pour tous les restaurateurs une écoute attentive a leur demande
J’aime l innovation et dans notre métier il faut sans cesse se remettre en question»

4. Julien Durville – Le Boudoir (6000 Nice)
«Maintenant partenaire avec la fourchette depuis plus de 3 ans je génère en moyenne 450/500 resa par mois (a la fois très bien noté 9,1 et je fais partis des restaurants les plus réservés), j ai un très bon contact avec Mr Bruno Lobert manager chez la fourchette avec qui je suis en contact permanent pour régler tous les problèmes techniques que peut rencontrer my fourchette
De plus je suis libre tous les dimanches et lundi(restaurant ferme ) donc très facile pour moi de monter sur Paris au réunion régulièrement
Cordialement
Julien»

5. Christophe Caraux – IL RISTORANTE (77340,75013, 92100, 93110 Ile de France)
«J’ai une bonne connaissance du marché de la restauration. J’ai été pendant 10 ans Directeur Marketing d’une chaine de restauration commerciale. Actuellement j’ai 5 restaurants en Ile de France. Je suis gourmand, curieux, impartial et j’adore découvrir de nouveaux concepts.»

6. Alain Saidoune – Saidoune (75017 paris)
«Pour améliorer le service la fourchette.»

7. Sébastien Harlé d’Ophove – Les Etangs de l’Abbaye (60126 Longueil Sainte Marie)
«Jeune entrepreneur dans l’Oise, ayant créé différentes entreprises (dont un restaurant) dans le secteur du tourisme/loisir, je crois pouvoir humblement apporter ma pierre à l’édifice dans le monde de l’HCR.
Ayant la chance de n’avoir jamais été formaté, cela me permet d’avoir l’esprit critique et une vision moins ‘traditionaliste’ des sujets qui nous préoccupent. Je crois avoir la faculté d’innover ou d’apporter une réflexion ‘d’un autre angle’ concernant les problématiques que peuvent rencontrer les restaurateurs.
Merci pour la confiance que vous allez peut être m’apporter en me désignant…
Sébastien»

8. Pascal Mousset – Tables Mousset (75006 PARIS)

«Assidu défenseur des restaurateurs indépendants Assiduité aux différentes réunions Grand défenseur des restaurateurs indépendantsPartenaire de LA Fourchette depuis l’origine» 9. David Funes – 158 cote piscine, 85 silly et 86 cote studios (92100 Boulogne billancourt) «Propriétaire de 3 restaurants a Boulogne, je suis plus que jamais conscient de l’importance et de la place que prend aujourd’hui le modèle La fourchette dans les Nouveaux styles de consommation.Je souhaite par conséquent étendre notre partenariat en faisant partie du conseil des restaurateurs.»

10. Veronique Evrevin – Joe carpa (44000 Nantes)
«La complémentarité d’avoir une brasserie chic et jeune de province .»

11. Matthieu Nassif – Le Loubnane (75005 Paris)
«Troisième génération d’une famille de restaurateurs; j’ai eu la chance de faire des études poussées et de beaucoup voyager, ce qui m’a donné une approche et une gestion différente de notre beau métier. Établissement à taille humaine du côté de Notre-Dame, très classique sur le fond, très originale sur la forme compte tenu du passage de témoin transgénérationnel (qui traine depuis 6 ans) et des bouleversements comportementaux de nos chers clients et amis touristes. Bref, notre restaurant est un véritable Laboratoire à ciel ouvert, remarquable témoin de la révolution sociale, technique, culinaire, technologique, financière et humaine que nous vivons…ou subissons ?! Je serai ravi de participer à cette belle aventure et de pouvoir contribuer, à mon humble niveau, à l’amélioration de cet acteur majeur qu’est devenu La Fourchette»

12. Guillaume Ehrler – Le saint pierre (28100 dreux)
«La fourchette est aujourd’hui un acteur incourtournable pour la restauration , l’impact de notre visibilité sur internet et de se fait très important , nous voulons encore améliorer le rapport avec nos clients par se support»

13. Romain Net – Bajadita (64100 BAYONNE)
«Pourquoi être désigné comme représentant, parce que je suis un autodidacte de la restauration. Je m’explique, j’ai une vision différente d’une personne qui a fait des études spécifiques. J’ai axé la gestion de mon restaurant, bien sur sur la qualité des plats proposés, mais aussi sur la com et le marketing direct…»

14. Vincent Sitz – Le Ragueneau, le Bistrot de Paris (75001, 92700 Paris, Colombes)
«Toujours soucieux d’être au plus près des préoccupations de nos clients mais aussi de mes confrères restaurateurs, c’est la raison qui me pousse à m’investir auprès du Conseil des restaurants partenaires.

15. Magali Las – Costaud des Batignolles (75017 PARIS)
«J’utilise les services de la Fourchette depuis 2 ans. Je suis satisfaite du côté logistique et de la visibilité de mon établissement. Néanmoins, je regrette que La Fourchette n’aille pas plus dans le sens des restaurateurs et privilégie l’internaute en priorité. Nous sommes ceux qui réglons la facture, nous devrions pouvoir peser un peu plus dans la balance. Je suis certaine que tout le monde se porterait mieux si l’équilibre était respecté.»

16. Fabrice Bonnot – Cuisine et Dépendances (69002 lyon)
«Fabrice BONNOT, lyonnais d’adoption, est un chef en mouvement, curieux par nature qui s’est inventé un style, il inscrit dans sa cuisine la liberté d’une génération, passionné avec un enthousiasme communicatif. Fabrice BONNOT fait parti de ces chefs nouvelles générations qui ont au début des années 2000 apporté une bouffée d’oxygène à la restauration. La fraîcheur des produits au coeur de sa cuisine, le sens du détail en salle et l’exactitude de la réalisation au piano font de ce chef à la double formation cuisinier et pâtissier, une des valeurs reconnues de la profession.
»

17. Elie Arbel – Le richebourg (77130 st germain laval)
«les restaurants hors zones fréquentées ,la politique de la fourchette pour l’ile de France….»

18. Sebastien Viale – Goozii (6300 nice)
«car je pourrais représenter les établissements gay»

19. Amable-Jérôme Doria – Le petit poucet (92200 LEVALLOIS)
«Je gère des établissements de 3 gammes différentes et connais parfaitement les particularités de la restauration sur Paris. Je pense qu’il y a beaucoup à faire pour moraliser les systèmes de réservation afin d’éviter les dérives et notamment les rabais excentriques.»

20. Arezki Chennit – Le muras (75011 Paris)
«Je défend leur intérêt leur diversité ,leur travail je serais à leur écoute pour que la cuisine française garde sa place , afin de satisfaire notre clientèle .»

21. Moktar Sediki – Le caveau des gourmands (69001 lyon)
«mon expérience commerciale vielle de plusieurs dizaines d’années pourrait être un atout dans l’approche marketing, commerciale et juridique, sans compter mon diplôme de gestionnaire de réseaux en informatique qui peut me rendre capable d’avoir une certaine capacité à apprécier les différents outils proposés.
»

22. Franck Desmarais – La touloubre (13330 La Barben)
«J’ai été formé à l’école hôtelière de Thonon les Bains, et j’ai ensuite exercé sur Genève en tant que directeur de la restaurant dans un hôtel 5 étoiles. Ensuite pendant plusieurs années j’ai été directeur pour la Suisse Romande d’une société créant et gérant des centres commerciaux.Depuis 2006, j’ai racheté l’hôtel-restaurant La Touloubre et me consacre à son développement.»

23. Stéphane Kislig – Le 12 Restaurant (79600 Airvault)
«Nous devons optimiser l’innovation marketing afin de développer le métier de la restauration dans toutes les zones. Un restaurant de campagne à la campagne doit être aussi représentatif d’un développement durable de son activité et de son attractivité professionnelle. Développons ensemble nos futures relations clientèles de demain. Osons !»

24. Didier Hayes – La grille jules (9233092160 sceaux Antony)
«Véritable professionnel Partenaire actif de la fourchette Propriétaire indépendant de 2 restaurant donc implique avec des notes de 8,8»

25. Ermanno Bacchio – Le 3 farfalle (13400 aubagne)
«parcequeil y a beaucoup d’abuse sur le commentaire et pas trop filtre»

26. Laurent Trochain – Numero 3 (78490 le Tremblay sur mauldre)
«Restaurant étoilé Michelin, utilisateur journalier des réseaux sociaux, de diverses centrales de réservations et utilisateur du logiciel My Fourchette, je penses aujourd hui pouvoir représenter et parler au nom de plusieurs professionnels confirmés de la restauration.»

27. Eric Javelle – Grand Café de la Préfecture (69033 Lyon)
«40 années d’expérience dans ce métier dont une grande partie à diriger des groupes de restauration chez Casino, SSP dans le monde de la concession, Brioche Dorée et d’autres m’ont offert une vision large et variée de notre métier en ayant l’obsession de devancer les attentes clients. Aujourd’hui, avec mon épouse, sur Lyon nous mettons en oeuvre depuis 8 années toutes nos expériences passées pour réussir au quotidien»

28. Thu quynh Dang vu – La tete brulee (75005 paris)
«Pour defendre leur droit, et pour leur apporter des avantages grace aux points et baisser le cout de commission et augmenter les reservations sans beaucoup de reductions grace aux publicites des produits etc .»

29. Micael Memmi – Zo et enseigne Il Caffè (75008 Paris)
«Bonjour Je suis rentre dans ce métier par la petite porte il y a 16 ans maintenant.
L apport de La Fourchette a été une bonne chose pour certains restaurants, un peu plus compliques pour d autres.Le tout est que la triangulaire la fourchette- Restaurateurs- Clients soient respectes sans qu aucun ne soit lésé…»

30. Mohand Kassouri – Le bistro du parisien (75020 paris)
«aprés avoir passez 40 ans dans la restauration , évoluer dans les grands restaurants de la capitale et depuis 24 ans comme chef d’entreprise ;;;
pour apporter au conseil un avis d’hier a aujourd’hui…..»

31. Vincent Regouby – Biyo Sushi (75014 Paris)
«Bonjour, Suite à un début de carrière dans l’informatique et dans l’e-commerce, j’ai eu l’opportunité d’ouvrir un restaurant Japonais début 2014 à Montparnasse. Bien conscient de la part croissante d’internet dans tout ce qui concerne le développement de l’activité, je me suis tout naturellement inscrit très tôt sur les sites tels que la Fourchette pour développer ma présence internet, néanmoins je me rend compte également qu’une trop grande dépendance à ces sites peut considérablement faire baisser nos marges. Il me semble que l’opportunité donnée par la fourchette de participer au conseil des restaurants peut permettre de favoriser une meilleure synergie entre la Fourchette et notre métier de restauration. Bien cordialement V. Regouby»

32. Jean claude Villani – Pizza le madrien (78000 versailles)
«je ne sais pas mais je peut vous dire que je fait de la restauration depuis 1977 et de la pizza depuis 30 ans environ j’ai repris cette pizzeria depuis deux ans et nous sommes la seule pizzeria dans le magazine Gault et Millau 2013 de la région nous utilisons que des produits frais et fait maison voila ce que je peut vous dire pour ma candidature cordialement mr villani»

33. Christophe Forfait – La diva des sens (76000 ROUEN)
«Défendre notre profession si dur et si chère à nos yeux.»

34. Emmanuelle Roublin – Emmagine le bout du monde (37510 Berthenay)
«Bonjour, Restauratrice depuis 20 ans ayant créer 3 établissements en touraine et aimant l accueil des clients, la gastronomie et la formation du personnel, je suis partenaire de la qualité et suis à l écoute des clients qui nous apportent leur ressenti et leur souhait.»

35. Charles Genevière – Restaurant 404, Restaurant DERRIERE (75003 Paris)
«Partenaire depuis les débuts de La Fourchette, nous générons un grand nombre de réservations en ligne.»

36. Jan Dokhan – Le Barrio (40130 Capbreton)
«Bonjour, Restaurateur depuis 2008, je suis ingénieur de formation et j’ai exercé durant plus de 18 ans des fonctions de direction générale dans l’industrie informatique jusqu’en 2000. Entre 2000 et 2006 j’ai lancé 2 start up positionnées sur le marché internet dans des environnements B2C, B2B, C2C et C2B. Entre 2006 et 2008, j’ai été appelé à rejoindre Jean-Louis Servan Shreiber pour définir et lancer la stratégie internet de Psychologies magazine. J’ai ainsi développé une expertise internet de nature à enrichir les réponses que LaFourchette pourrait apporter aux restaurateurs.»

37. Nicolas El Hakim – Les Cèdres du Liban et Les Vignes du Liban (75015 Paris)
«Actuellement je suis Vice Président des Restaurateurs de l’UMIH IDF syndicat Patronal des industries de l’Hôtellerie. Spécialiste auprès de l’UMIH Restauration niveau National des sites internet et nouveaux supports de communications. Je serai à même de défendre les intérêts des restaurateurs comme je le fais dans mes fonctions pour ne pas être lésés par des décisions prises unilatéralement, sans vraies concertations, par des intermédiaires du net. Sans oublier que je connais parfaitement le logiciel LaFourchette pour l’avoir optimisé sur mes affaires.»

38. Samir Mokrani – Le massyl (75009 Paris)
«La fourchette est un bon partenaire»

39. Stephane Duffau – L’Odace (38000 Grenoble)
«Bonjour L envie de représenter cette belle profession. Le besoin de garder cette belle gastronomie française préserver avec des produits du terroir et du marche. Le besoin de transmettre. L odacieux»

40. Natalie Ure – Les Bobines (75010 PARIS)
«Les Bobines a ouvert il y a seulement 18 mois et nous travaillons tous les jours sur le développement de notre clientèle. Notre référencement sur La Fourchette y contribue pour différentes raisons. Par ailleurs, n’étant pas issue de la restauration, je porte un regard différent sur le métier.»

41. Eric Saudrais – Le jarrier (6410 BIOT)
«bonjour, de manière a défendre les villages en général,moi même au village de biot montrer les difficultés a faire venir le monde»

42. Cyril Li – Truffes folies (75007 Paris)
«Les truffes folies de développe sur Paris et dans le monde»

43. Jean Orts – Né pour voyager (92210 saint cloud)
«Défendre les restaurateurs, dans l intérêt des consommateurs»

44. Benoit Herault – L’Artémise (30700 UZES)
«Propriétaire d’un restaurant gastronomique en province avec 8 chambres, je peux apporter une perspective différente à la vision de réservation La Fourchette en dehors des grandes villes»

45. David Bonjour – L’Orangerie de Sébastien (69280 MARCY L’ETOILE)
«Nous sommes soucieux de l’image que doivent véhiculer les restaurateur engager dans une charte de qualité. Nous souhaitons également améliorer grandement l’outil qu’est La fourchette afin que les clients qu’ils nous envoient soient en phase avec nos attentes.»

46. Franck Brunel – l’Epicure (33000 Bordeaux)
«Partenaire de la fourchette depuis plusieurs année, c’est une chance pour les restaurateurs de bénéficiers du pionnier de ces systèmes.
Toutefois il est possible ensemble d’en tirer un encore meilleur parti afin d’aider les restaurateur à se motiver, se dépasser pour satisfaire une clientèle tous les jours plus éxigeantes.»

47. Jacques-Henri Strauss – La Table des Anges (75009 Paris)
«Marchand de Bonheur» à la Table des Anges depuis 4 ans, mon restaurant s’est retrouvé parmi les 12 meilleurs tables de 2013 pour le prestigieux Financial Times. J’ai mis en œuvre l’un des 4 premiers points d’accès d’Internet en France, HEC, en 1983. Ce double cursus me donne une vision complète des possibilités offertes par La Fourchette.»

—————

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Conseils

Retour sur le 2ème Conseil 2017 des Restaurants Partenaires LaFourchette en France

Actualités

Retour sur le 1er Conseil 2017 des Restaurants Partenaires LaFourchette en France

Actualités

Retour sur le 3ème Conseil des Restaurants Partenaires de LaFourchette 2016

Parlons-en Partagez votre expérience et votre opinion avec nous en remplissant le formulaire ci-dessous. Votre avis nous intéresse.

Rejoignez plus de 40 000 restaurants déjà sur LaFourchette- Testez LaFourchette sans engagement -